Fêtes et Jeux

Version imprimableVersion imprimable

Fêtes, manifestations

Cavalcade
Fête nationale, 14 juillet
Fête patronale, Vogue

Cliquer sur les photos pour agrandir


Cavalcades

 Le Petit Dauphinois 07 Mars 1922
CHAMOUX — CAVALCADE.
— Une très belle fête organisée par le Comité des fêtes de la Jeunesse Sportive a eu lieu dimanche dernier, à Chamoux. Cette fête a obtenu un. réel succès, grâce au concours dévoué autant que désintéressé de MM. Louis Plaisance, adjoint au maire de Chamoux ; Léon Vidonne, vice-président de la J.S.C. ; Michel Vernier, trésorier de la J.S.C. ; Séraphin Aguettaz,  les flls Allamand et beaucoup d'autres dont (sic) nous tenons à remercier.
Cette cavalcade était composée de 7 chars et de nombreux costumes, tous très bien réussis. . Dans le défilé, au premier rang, quelques mousquetaires qui avaient vraiment une belle allure ; venaient ensuite le Char du Charlatan et de la Musique; la Reine, très bien tenu par Mlle Hélène Gardet, suivie de ses demoiselles d'honneur ; le char des Costumes savoyards ; le char de la. République ; le char de la Nourrice ; le char de la Madellon et le char de Bacchus, très bien interprété par M. Séraphin Agnettaz et par son confrère Michel Vernier.
Tous soulevèrent à leur passage des cris de joie et d'admiration de la foule nombreuse et enthousiaste venue de tous les coins du canton.
 Un grand bal clôturait la fête.
- Une quête faite au profit des Orphelins de la Guerre a été très bien accueillie. Merci aux généreux donateurs. Rappelons que le Comité des Fêtes avait déjà organisé, au mois de décembre, un concert qui eut un grand succès et souhaitons qu’il nous donne souvent le plaisir de le féliciter.

Cette plaque de Marius Neyroud n'est pas datée. Mais on retrouve pluiseurs des thèmes évoqués dans l'article ci-dessus.

Cavalcade place de l'ancienne Mairie à Chamoux. Plaque Marius Neyroud, Fonds M.M.

Cavalcade place de l'ancienne Mairie à Chamoux. Plaque Marius Neyroud, Fonds M.M. Cavalcade place de l'ancienne Mairie à Chamoux. Plaque Marius Neyroud, Fonds M.M. Cavalcade place de l'ancienne Mairie à Chamoux. Plaque Marius Neyroud, Fonds M.M.
Les charlatans suivis des musiciens ??? À gauche, le char des Beautés Les Mousquetaires

  

Le Petit Dauphinois, 19 Mars 1923
CMAMOUX. — Fêtes de la Mi-Carême.
La cavalcade organisée par la Jeunesse sportive a eu lieu, malgré le temps incertain. Ce fut un grand succès pour les dévoués organisateurs.
De nombreuses personnes, accourues de tous les environs, sont venues admirer le défilé de nos chars. Précédé d'un groupe de cavaliers en costume de parade, venait d'abord le char de là Musique sur lequel M. Léon Vidonne, l'artiste bien connu de Chamoux, tel un Vrai spirite, et assisté de son médium, devinait sur lé visage des assistants leur présent, leur passé et leur avenir, au milieu de l'hilarité générale Suivait le char des Fleurs, charmante composition où Mlle Villiermet semblait une fleur vivante au milieu des autres. Dans un somptueux décor venait, ensuite le char de la Reine, où Mlle Fenouillet, entourée de ses demoiselles d’honneur, formaient un ensemble des plus gracieux.
Dans un appareil imposant s'avançait à quelques pas Sa Majesté Carnaval, représenté en traits bien vivants par M. Marcel Aguettaz. Une tarine, qu'on aurait crue authentique Mlle Revol, avec ses deux petits ramoneurs, représentait la vieille Savoie légendaire.
Tous les regards se portaient, au passage, sur la Marion, juchée sur son pommier branlant, une Marion masculine figurée à s'y tromper par le jeune Bouvier Michel, victime des regards quelque peu indiscrets de M, Péguet. bossu et bien bossu pour la circonstance, et taillé à la perfection pour rire et faire rire. Les amis de la Table Ronde passaient ensuite pour représenter discrètement un bon vieux plaisir savoyard. .Enfin, la scène la plus touchante, ce fut de voir ce bon père de famille M. Séraphin Aguettaz, avec Mlle Léonie Maître, son épouse pour la circonstance, installés philosophiquement sous un pont, par suite de la crise, du logement, autour de leur vieux poêle, chacun un marmot sur leurs genoux, et le troisième sur le pauvre lit de la famille, à la merci du courant, semblait-il.
A la fin de ce cortège, tour à tour comique et émouvant, prenaient place les charmantes quêteuses en costumes variés, depuis le velours et la fine soierie jusqu'à la robe de lierre si originale de Mlle Buet. La Jeunesse Sportive leur renouvelle ses remerciements et ses félicitations pour leur dévouement. La fête s'est terminée par un grand bal, où toute la Jeunesse réunie a profité d'une soirée joyeuse et bien remplie. Nos remerciements à tous les généreux donateurs qui ont bien voulu apporter leur contribution en argent ou en nature au succès de la fête ? Nos  chaleureuses félicitations  aux  organisateurs de cette belle journée récréative et nos encouragements pour qu'ils continuent.


14 juillet

Le Petit Dauphinois, 19 Juillet 1923
CHAMOUX. — Fête Nationale.
— Favorisée par un temps splendide quoique chaud, la Fête Nationale a été parfaitement réussie. Les réjouissances débutèrent vendredi soir par des salves d'artillerie et par une retraite aux flambeaux, par la. fanfare « Le Réveil ».
Samedi, vers 11 heures, un défilé par la fanfare « L'Union des Volontaires », précéda un banquet dans la cour de la Mairie, auquel prirent part, outre le Conseil municipal et la fanfare, de nombreuses personnalités de la commune.
Ce banquet, copieusement servi par M. Fenouillet François, hôtelier, s'est déroulé dans le plus entrain et la plus grande cordialité.

 


Fête patronale et Vogue

Le Petit Dauphinois, 10 août 1922
 CMAMOUX. — Vogue de la Ste Anne.(actuellement, la Sainte-Anne se fête le 26 juillet)
— Fête très bien réussie, grâce aux efforts des dévoués membres du comité d'organisation et de tous ceux qui ont bien voulu leur apporter le concours de leur dévouement. Favorisée par un temps splendide - les rues .très bien pavoisées -, la journée de dimanche se déroula selon le programme établi:
• Dès le matin, réveil en fanfare; à 11 heures, défilé en musique dans les rues principales de la ville.
 - L'après-midi, les rues étaient noires de monde, et c'est au milieu d'une affluence considérable que se sont disputés les jeux sur les. différentes places de la ville.
• Après un concert très applaudi par la fanfare l'Union des Volontaires, fut lancé un ballon dont on. pu longtemps suivre les mouvements dans le ciel bleu.
• Résultats des épreuves sportives, organisées à l'occasion de cette fête :
    100 mètres : 1er Nicollet, 2e Picton, 3e Aveinier Victorin, 4e Aguettaz.
    400 mètres : 1er Giraud, 2e Moirand, 3e Morlon .René, 4e Brunier.
    1.500 mètres : 1er Giraud, 2e Caillet, 3e Vatano, 4e Moirand.
    80 mètres : 1e Mlle Allamand Augustine - 2e Mlle Bouvier Marie - 3e Mlle Perret Anna - 4e Mlle Lambert Jeanne.

Le Petit Dauphinois, CHAMOUX - 28 Juillet 1923.
— Fête patronale.
— La grande vogue annuelle de Chamoux aura lieu le dimanche 29 juillet.
Programme de la fête.
• Samedi : pavoisement général ; salves d'artillerie ; retraite aux flambeaux.
• Dimanche 29 juillet : salves d'artillerie ; réveil en fanfare. A 10 h. 30.: défilé en musique dans les rues de la ville.
A 15 h., ]eux de la benne, de la poêle, des tupines, des citrons. A 16 h., courses de 100 m., 400 m., 11500 m. et en sac.
A 18 h., concert, par la fanfare « l'Union des Volontaires » sur la place de la. Mairie et la place du Monument.
A 18 h.- 30, départ d'un ballon. A 21 h., retraite aux flambeaux ; illuminations. Grands bals dans tous les établissements publics.
• Lundi 30 juillet : continuation de la fête. Sports athlétiques. Jeux divers. Course des 100 k
 Le meilleur accueil est réservé aux visiteurs.
La gratuité des places est assurée aux forains pendant toute la fête.

Le Petit Dauphinois, 24 Juillet 1924
CHAMOUX. — Fête patronale — Dimanche 27 juillet, aura lieu la vogue de Chamoux.
Voici le programme :
• Samedi 26 juillet, — Pavoisement général ; à 21 h., salves d'artillerie, retraite aux flambeaux.
• Dimanche 27 juillet. — Salves d'artillerie, réveil en fanfare ; à 10 h. 30, défilé en musique dans les rues de la ville ; à 14'h, Jeux de la benne, de Ia poêle, des tupines, des citrons ; à. 16 h., courses en sac 400 et 1.500 mètres ; à 17 h., concert par la Fanfare sur la place de la Mairie et sur la place du Monument aux Morts de la grande guerre : à 18 h. 30, départ d'un ballon ; à 21 h ' retraite aux flambeaux, illuminations générales, grands bals dans tous les établissements publics.
• Lundi 28 juillet. — Continuation de la fête sports athlétiques, course des 100 kilos jeux divers.
Le meilleur accueil est réservé aux visiteurs
La gratuité des places est assurée aux forains pendant toute la durée de la fête.

Juillet 2020 - Recherche A.Dh.


Source :
Articles de pressse du Petit Dauphinois, journal local,  consulté en ligne sur www.lectura.plus

Plaque photo Marius Neyroud - Fonds M.M.