1787 Prixfait cure

Prix-fait des réparations de la cure de Chamoux
donné par les Syndic et Conseil de Chamoux à Joseph Guillot dudit lieu,
du consentement de Joseph Tronchet sous la caution de Jean Revy. 788.10.0

L’an 1787 et le 15 du mois août avant midi à Chamoux par devant moi notaire royal et secrétaire de la susdite paroisse, a comparu honorable Joseph François, fils de feu Barthélémy Tronchet, natif de Morillon en Faucigny, habitant de cette paroisse, lequel, de gré pour lui et les siens a déclaré ainsi qu’il déclare par le présent, qu'ayant misé les réparations de la cure de Chamoux pour et au nom du sieur Joseph Guillot qui l’en avait chargé, et la mise lui ayant été expédiée ainsi que par verbal reçu par moi notaire le 12 juillet dernier, laquelle a été approuvée par ledit Seigneur Intendant le 10 du courant, il consent, en conséquence, que ledit sieur Guillot passe lui-même sa soumission.

A comparu en conséquence le sieur Joseph fils émancipé du sieur Pierre Guillot natif de Saint-Pierre d’ Albigny, habitant de cette paroisse, lequel, de gré pour lui et les siens, s’est soumis ainsi qu’il se soumet par le présent aux Syndic et Conseil de cette paroisse, aux personnes de Guillaume Pavillet, Syndic, fils de feu Philibert, natif de Villardléger, de Pierre fils de feu François Merat, Jacques fils de feu François Perrier, Antoine fils de feu Bernard Ramel, et Pierre fils de feu Jean-Louis Jandet conseillers, ce dernier natif de Montendry, tous les autres natifs de cette paroisse où ils habitent tous cinq,
- présents et acceptant au nom de cette communauté de faire exactement toutes les réparations nécessaires à la maison et grange de la cure de cette paroisse, à forme du devis qui en a été pris par moi, notaire, le 14 février, année dernière, dont lui a été fait lecture,
- auquel il promet se conformer entièrement, tant pour les fournitures que main-d’œuvre, que pour toutes les autres conditions y relatées, se soumettant en conséquence de rendre le tout fait et parfait, tant en fourniture que main-d’œuvre dans une année à dite d’expert ;
- et c’est pour le prix et somme de 788 livres 10 sols, sur lequel pied la mise lui a été expédiée par le susdit verbal ; laquelle somme ledit conseil promet lui faire payer : le tiers au commencement de l’ouvrage, le tiers à milieu ouvrage ; le surplus à la réception d’œuvre ;
- et venant ledit sieur Guillot à ne pas le faire dans ledit terme, il sera permis au Conseil de le faire faire à sa folle enchère ; de même que s’il venait à se servir des matériaux qui ne fussent pas de bonne qualité ;
- et pour plus grande [obéissance] de ses engagements, à sa prière et requête, a comparu honorable Jean fils de feu Claude Revy, Natif de Montendry,  habitant de cette paroisse, lequel de gré pour lui et les siens, après avoir renoncé à tous bénéfices de division, d’ordre et de discussion, l’un des deux seul principal, et pour le tout, l’effet de laquelle renonciation je lui ai expliqué, s’est rendu et se rend pour le présent pleine caution dudit sieur Guillot, principal entrepreneur et observateur de tous les engagements par le lui ci devant [constitué], le tout aux peine de tous dépens, dommages, intérêts, sur l’obligation et constitution de tous leurs biens présents et avenir ;
- et le tout fait et prononcé en présence de Jean-Baptiste Jandet  dit le Roux, natif et habitant de Montendry, et d’Ambroise Plaisance natif de Montendry, habitant de cette paroisse, témoins requis, qui m’ont déclaré être illétérés ainsi que Tronchet, Revy, Merat, Ramel.
Le Tabellion est de 2 livres 5 sols.
Joseph Guillot, Jacques Perrier, Guillaume Pavillet, Jacques Perrier (sic), Pierre Jandet ont signé sur ma minute ; et les autres y ont fait leur marque ;  qui contient deux pages et tiers.
La présente expédition écrite à ma réquisition par le sieur Claude Gonnet, [ ?]
Simon Mollot notaire

06-2019 - Recherche Clara B., transcription A. Dh.


Source :
ADS en ligne - Tabellion d'Aiguebelle 1787 cote 2C2186 folio 721 (p.239/435)