1897 Visite past.

Une visite de routine, pour un prélât malade…

La Visite pastorale de 1897

2-5-1897
L'an 1897 et le 2 mai, Nous, Michel Rosset, par la grâce de Dieu et l’autorité du St Siège Apostolique, Évêque de Maurienne, prince d’Aiguebelle, Prélat de la Maison du Pape, assistant au trône pontifical , Noble et Comte Romain, faisons que, hier, à 3h1/2 de l’après-midi, accompagné de M.M. Perret Auguste, notre vicaire général ; Buttin François, Curé de Bettonnet et chanoine honoraire de notre église Cathédrale ; Taravel Auguste, Curé de Villard-Léger ; et Durand (?) Martin, notre chancelier, Nous nous sommes rendu de la paroisse de Montendry à celle de Chamoux pour y faire notre visite pastorale et administrer le Sacrement de Confirmation.
Sur la demande de M. le chanoine Émery, curé archiprêtre de chamoux, l’équipage de Mme la Comtesse de Sonnaz avait été mis à notre disposition.
Le temps étant à la pluie, nous ne descendîmes de voiture que vers l’église, les abords en étant ornés de sapins, de fleurs et de verdure.
Là nous fûmes reçu par M. le Curé archiprêtre de la paroisse, par M. l’abbé Émery son vicaire et neveu, et par le Rd Père Ildefonse, Capucin, de la maison de Conflans, qui depuis huit jours avait prêté son concours pour des exercices de retraite pascale et de préparation aux grâces de notre visite.
Des fidèles étaient groupés près de nous, mais le plus grand nombre était réuni dans le sanctuaire.
Là également, nous fûmes reçu par M. Philibert Thomas, président du Conseil de fabrique et membre du Conseil municipal. Au nom de des deux administrations, il nous souhaita la bienvenue et nous exprima de vive voix les sentiments chrétiens qui animaient la population, et le bonheur que lui procurait notre visite. Nous le remerciâmes, l’assurant que notre ministère au milieu de cette paroisse serait pour elle une nouvelle source de bénédictions divines.
Après les cérémonies à la porte de l’église et les prières prescrites, nous avons solennellement béni le peuple. Notre Vicaire général adressa la parole aux fidèles et leur rappela particulièrement les effets produits dans l’âme par le don de force. Il indiqua ensuite l’heure et l’ordre des cérémonies du lendemain.

Ce matin à 7 heures, reprenant nos cérémonies, nous avons fait les prières pour les défunts, célébré le Saint Sacrifice de la messe, après laquelle Notre Vicaire général distribua la Sainte Communion.
Six cents personnes environ communièrent soir en ce jour, soit les jours précédents.
Nous avons ensuite administré la confirmation à 115 personnes : soixante-deux filles et cinquante-trois garçons.
Le recueillement que nous avons observé pendant les cérémonies de ce jour et de la veille nous a profondément édifié.

Nos infirmités aggravées d’une bronchite opiniâtre qui nous avait privé de tout repos la nuit dernière, nous mirent, à notre grand regret, dans l’impossibilité d’adresser à ces chers diocésains nos avis pastoraux.

Dans la matinée, comme la veille à notre arrivée, on tira les boîtes.

La visite de l’église et des objets consacrés au culte a donné lieu aux observations suivantes :
- une pierre d’autel dont le tombeau* a été brisé, sera remplacée.
- les fonts baptismaux seront fermés à clef (deux reliquaires ont été revêtus de notre sceau sur quatre points chacun ; un 3ème sur deux points seulement)
- un missel manque d’approbation.
- des dégradations se sont produites sur la façade extérieure de l’église touchant le clocher, par suite de l’humidité.
- les linges sont tenus avec soin, et l’église avec propreté.

M. Émery Denis, né à Bonvillard, le 28 mars 1831, ordonné prêtre le 18 juin 1859, est Curé de Chamoux depuis le 1er septembre 1869, archiprêtre depuis le 11 Xbre 1877, et chanoine honoraire de notre église cathédrale depuis le 27 janvier 1893.
M. Émery Charles-Marie, né à Aiton le 31 janvier 1866, ordonné prêtre le 11 juin 1892, est vicaire à Chamoux depuis le 19 octobre 1893.
Ainsi fait et signé, au Presbytère de Chamoux, le 2 mai 1897,

Pas de signature

2012, 2014 - Recherche et transcription A.Dh.


Lexique
* tombeau de la pierre d’autel : petite cavité de la pierre d'autel où l’on place des reliques de saints martyrs


Sources :
Visites pastorales 1897. Les comptes-rendus des Visites pastorales sont conservés et consultables à la Bibliothèque diocésaine de St-Jean de Maurienne (sauf celle de 1571 aux A.D.S. à Chambéry).
Renseignements : http://bibliomaurienne.canalblog.com/