L'environnement

Chamoux au début du XXe siècle

Chamoux vu des hauteurs de Ponturin : longue ligne droite au milieu du val, le Gelon autrefois errant dans ses marais, a été canalisé, bordé de peupliers ; des terres sont ainsi devenues cultivables, les fièvres ont été dominées. Fonds J.B. / CCAChamoux avait la malchance d'être coincé entre la montagne abrupte qui ne fournit guère de terres cultivables et les marais trop humides pour être d'un bon rapport.

Des améliorations avaient déjà été apportées au 19e siècle avec le diguement de l'Isère, la rectification du confluent de l'Arc et de l'Isère, le creusement du canal tout droit, le Gelon actuel et du tunnel qui le conduit en aval dans l'Isère.

 

Vue du même point au-dessus de Ponturin, en 2011. Photo JF.Dh.Un syndicat du Gelon avait été créé pour creuser et entretenir les grands fossés qui assainissent les terres humides, aux frais des contribuables de ces terres; mais les bonnes terres étaient détenues par quelques gros propriétaires qui les faisaient cultiver par des fermiers.

Autrefois...Chamoux : Léonie Francaz

 

 

Les terres

cLes grands domaines se disloquaient à la fin du 19ème siècle au profit du petit peuple qui les rachetait journal par journal (un journal = 28 ares 48 centiares, soit 2848 m2) si bien qu'au début du 20ème siècle, la majorité des gens du pays possédait un lopin de terre, mais trop restreint pour faire vivre les nombreuses familles chargées d'enfants.

Sous le village, les parcelles en
lanières, du mont vers le Gelon

À Chamoux et aux Berres, les gens profitaient des communaux divisés en parcelles. Chaque famille avait droit à une parcelle moyennant une faible redevance. Mais Villard Dizier, qui avait été détaché de Villard Léger à un siècle précédent, ne disposait pas de terres cultivables communales. Par contre, le hameau possédait des forêts dont le bois de taillis était distribué à l'automne "en affouage" à chaque famille du village.
Heureusement, subsistait un ancien droit de pâture sur les marais qui avaient appartenu au château de Villard Dizier et qui avaient été vendus à des particuliers, surtout de Hauteville. Ce droit de pacage profitait à toutes les familles de Villard Dizier : à chaque printemps jusqu'au 1er mai et, à partir du 15 août, sans limite en arrière-saison.

Autrefois...Chamoux : Léonie Francaz

Heureusement, on a du cœur à l'ouvrage car, peu à peu, les châtelains, le comte et la comtesse de Sonnaz, ont vendu leurs terres pour éponger leurs dettes. Les fermiers ont acheté des lopins de 30 ares chacun. Lopin après lopin, ils ont arrondi leur domaine et travaillent pour eux-mêmes, fiers d'être propriétaires.

Autrefois...Chamoux : Pierre Fantin

Le "crétinisme goitreux"

Chamoux : le regard maladif d'une touriste - Fonds J.B. / CCAFrançois-Emmanuel Fodéré (1764-1835) a décrit le "crétinisme goitreux" qu'il observe dans "les hautes vallées des Alpes". Il s'agit d'une insuffisance thyroidienne de caractère endémique, influencée par des facteurs génétiques et nutritionnels (carence en iode) ainsi que par une faible exposition aux rayons solaires.
On a dénombré également quelques cas de cette maladie dans les Pyrénées et dans la Combe de Savoie (du côté de l'ubac) : la Croix d'Aiguebelle, les Berres, le haut de Chamoux sont touchés.

"Aiguebelle, juin 1911. Les sommets sont blancs de neiges éternelles. J'ai une impression de sauvagerie.  L'affreux c'est que ce pays ressemble à un hôpital tant il y a de difformes."

En 1852, dans ses Tableaux statistiques du  Goître et du Crétinisme en Savoie, et sur le versant occidental des Alpes1, B. Nièpce, Médecin-inspecteur des Eaux minérales sulfureuses d'Allevard, dresse un portrait de la maladie. Voici ses relevés pour le canton :

CANTON DE CHAMOUX
Communes Population Garçons atteints de Filles atteintes de Total
    crétinisme goître goître + crétinisme crétinisme goître goître + crétinisme  
Chamoux 1409 3 15 2 / 10 1 51
Bourget/Huile 512 4 50 7 3 48 2 94
Chateau-Neuf 976 1 39 1 4 47 2 94
Coise, St-Jean
Pied-Gauthier
1702 5 121 5 5 80 7 219
Hauteville 456 / / 3 / / 10 15
Le Pontet 593 5 55 6 / 59 2 103
Montendry 518 / 1 / / 6 / 7
Villar-Léger 797 / 5 3 / 5 3 16
TOTAUX 6965 14 244 27 10 255 27 577


"En cette première moitié du XXe siècle, la maladie est en voie d'extinction. Ajoutons que le "crétinisme" est lié au goitre dans le cas où celui-ci apparaît dans l'enfance. J'ai, dans ma jeunesse, conversé avec une dame des Berres : touchée tardivement par la maladie, elle ne manifestait aucune déficience intellectuelle. Elle était éveillée, gaie et jolie, malgré son cou déformé.
Oubliée cette maladie complètement disparue en cette fin de [XXe] siècle. Bon débarras !"

Autrefois...Chamoux : Jeanne Plaisance

Mais après 1945, Chamoux accueillait des enfants – et des adultes - venus se refaire une santé : à Paris, une association « Les petits Savoyards de la Montagne », près de la Gare de Lyon, les orientait vers des famille d’accueil de Savoie.

Collectif C.C.A. : G.D., H.B., M.M., M.D., F.F., E.A.


I fâ savaï plema la dzerna sèn la fâre creya.
Il faut savoir plumer la poule sans la faire crier.
Proverbes et dictons de Savoie Paul Guichonnet (ed. Rivages)

Na pwegna d’fremiè bin d’akor beton met pe grou âbr à mor.
Une poignée de fourmis bien d’accord met le plus gros arbre à mort.
Proverbes et dictons de Savoie Paul Guichonnet (ed. Rivages)

2012 - Recherche et transcription  A.Dh.


Sourses bibliographiques
1- Gallica.fr : Traité du  Goître et du Crétinisme suivi de la statistique des goîtreux et des crétins dans le bassin de l'Isère en Savoie, dans les départements de l'Isère, des Hautes-Alpes et des Basses-Alpes par B. NIÈPCE, TOME II. J.-B. Baillère, Libraire à Paris, 1852.