1710 Bief du moulin

1710. Philibert Chappel de Rochefort vient de mourir. Il y a apparemment urgence à maîtriser le cours du Nant de Montendry, puisque c'est le curateur de l'héritage qui va commander des travaux : le Nant a toujours été dangereux, et il en va de la sécurité du château… et du moulin.

Le bief du moulin

Prix fait pour le Sieur Claude Blanchet curateur de l’hoirie du
Seigneur de Rochefort par lui donné à honorables Jacques Chiesaz,
Dominique Berthet, Maxime Venippé et à Jacques Peguet

L’an mil sept cent et dix et le dernier du mois de janvier, par devant moi, notaire royal soussigné, et présents les témoins bas nommés, s’est personnellement établi et constitué le Sieur Claude Blanchet, Bourgeois de Chambéry, en qualité de curateur de l’hoirie ouverte de Messire Philibert Chappel Comte de Rochefort, lequel de son gré, en ladite qualité, donne à tâche et prix fait à honorable Jacques Chiesaz, maître maçon habitant à la paroisse de Chamoux, à Dominique Berthet, à Maxime Venippé tous deux maîtres charpentiers, et à Jacques Peguet, [meunier] à Ponthurin et Chamoux, tous ici présents et acceptant pour eux et les leurs
- et audit Jacques Chiesaz de faire à neuf une muraille qui servira au moulin situé dessus Chamoux, et qui réduira le ruisseau dans son canal, pour empêcher la ruine entière des limites du château duquel lieu, lesquelles il prendra par fondement au-dessus de la roue duquel moulin afin de le garantir de l’inondation, occasion duquel ruisseau laquelle muraille il fondera de trois pieds de large avec les plus grosses pierres qu’il pourra y mettre, et l’approfondira jusqu’à ce qu’il trouve le solin et là, pourra réduire à deux pieds et demi au sommet d’icelle de la longueur et hauteur qu’il lui sera ordonné pour raison de quoi il fera toutes les fondations, et fournira tous les matériaux nécessaires, tant chaux, sable qu’autres et [coupera] le rocher auprès duquel moulin qui est au-delà du ruisseau d’environ une toise et demie de long et de quatre pieds de large, pour donner plus de penchant audit ruisseau.
- item, qu’il fera une demi toise de muraille pour soutenir un sommier qu’il convient de mettre au couvert dudit moulin tout lequel travail lequel Chiesaz promet de faire et de le rendre fini et parachevé entre ici et les fêtes de la Pentecôte, proche venant aussi bien qu’une cheminée au dedans duquel moulin qui aura un canal d’un pied de large et deux pieds de long de vide au-dedans et c’est le tout pour et moyennant la somme de trois florins pour chaque pied de ladite cheminée , en mesurant par là [reste à prendre depuis la lande] et de vingt-cinq florins pour chaque toise de muraille qui seront visitées par des maîtres et experts ;
- auxdits Dominique Berthet et Maxime Venippé de refaire à fond et à neuf la grande roue, le rouet, l’arbre du moulin, et la [ruche] d’icelui, le tout du même moulin situé au-dessus Chamoux, plus le plancher d’icelui pour lequel ils fourniront les ais de châtaignier nécessaires, et deux poutres, plus la lande de la cheminée que doit faire lequel Jacques Chiesaz audit moulin, plus un sommier pour soutenir les deux [colonneaux ] du couvert d’icelui, lequel sommier s’appuiera sur la muraille du côté du ruisseau et sur une demi toise de muraille que fera lequel Jacques Chiesaz du côté de la grange de Mre Pierre Bertollet, et leur sera permis de prendre tous les bois nécessaires pour lesdits travaux sur les Biens dépendant de ladite hoirie ;
- item, qu’ils élèveront le susdit plancher avec le [trépieds ?] duquel moulin de la hauteur qui leur sera indiquée par lequel Jacques Peguet, et rendront tout lequel travail fait et fini entre ici et la St Joseph proche venant pour et moyennant le prix et somme de cent nonante florins monnaie de Savoie,
- et audit Jacques Peguet de faire et fournir les deux pierres duquel moulin , qu’il fera poser entre ici et la St Jean Baptiste prochain,
- et lesquelles lequel Sieur Blanchet promet lui payer suivant l’estime qui en sera faite par des experts convenus entre eux, en lui avançant cependant le prix qu’elle coûterait à ceux de qui il les achètera, toutes lesquelles sommes, tant auquel Jacques Chiesaz, Dominique Berthet et Maxime Vanippé, qu’audit Jacques Pegiuet, lequel Sieur Blanchet promet de les leur faire payer ainsi qu’il le consent, par le présent, par les Sieurs Joseph Boysson et François Savey, fermiers de tous les recensés dépendant de ladite hoirie audit Chamoux, tous deux ici présents à mesure et proportion que lesdits travaux s’avanceront, avec promesse que fait lequel Sieur Blanchet de passer en compte tout ce qu’ils délivreront pour ledit fait, dès aujourd’hui, en lui rapportant quittances des susdits maîtres,
- lesquels promettent comme sur est dit de rendre tous lesdits travaux faits et parachevés aux termes susdits, le tout aux peines respectives de tous dépens, dommages, intérêts, et sous l’obligation de tout et un chacun leurs biens et droits quelconques présents et à venir, qu’ils se constituent tenir le tout fait entre eux sous et avec toutes autres … promesses pour mutuelles stipulations et acceptations intervenues au présent et par leur foi et serment … prêté entre mes mains, soumission desdits Biens à toutes … , renonciation à tous droits à ce [constitué] et autres clauses  requises,

Fait et passé audit château de Chamoux en présence d’Hugues, fils de feu Maurice Thomas dudit Chamoux, et de Georges, fils de feu François Perret du Bettonnet, témoins requis, qui n’ont pu signer, non plus que les Sieurs Berthet, Vénippé, Peguet, pour ce que illétérés, de ce enquis,
- et lequel Sieur Blanchet avec lesdits Messires Boisson et Savey et lequel Chiesaz, ont signé sur la minute de je, François Blanc, notaire royal soussigné,
- pour ce recevoir requis, ai expédié le présent pour l’office de l’insinuation d’Aiguebelle, quoique d’une autre main, fait, écrit, et l’ai tabellionnement signé,

Blanc, notaire

Recherche et transcription 11-2014  A. Dh.


Sources
ADS en ligne, Tabellion d'Aiguebelle 1710 - Fo  14 (page 60/ 446)