1744 Toit église

1744 : le toit de la nef a 45 ans, il faut réparer, changer les ardoises… Prix-fait passé par le Conseil des Communiers à un charpentier de Chamoux.


11-3-1744 - Réparations à la nef de l’église

Prix-fait donné par le Conseil de Chamoux
en la personne du Sieur Claude-François Deglapigny Conseiller et député,
À honorable Énemond Bergery Maître Charpentier habitant audit lieu

L’an mille sept cent quarante quatre, et le onzième jour du mois de mars, au lieu de la paroisse de Chamoux, dans la maison du Sr Joseph-François Deglapigny à une heure après-midi, par-devant moi, notaire [collégié] secrétaire de la dite paroisse soussigné, en présence des témoins ci-après nommés, s’est établi et constitué en personne Honorable Énemond, fils de Pierre Bergery, maître charpentier natif de [Clé] en Dauphiné, habitant Chamoux, lequel, de gré pour lui et les siens, a promis ainsi que par le présent il [fait] au Sieur Claude-François, fils de feu Maître François Deglapigny natif et habitant de cette paroisse, conseiller député par délibération de ce jour d’huy, pour la passation du présent acte,
- présent en sa dite qualité acceptant de faire tous les regottoyements* et réparations nécessaires au [toit] de l’Église de ce lieu, de la nef jusques à la grande porte sans y comprendre les (…) chapelles, et de fournir et y employer huit cents ardoises du second équerre, six [cents] crosses, quatre douzaines de parefeuilles, deux milliers de clous d’ardoises, de quinze [cent] [chiliron] de bois dur, de huit pieds de longueur chacun, et de rendre le tout fait parfait, [dûment] visité par expert et reçu d’ici au vingt-cinq juillet de l’année courante, pour et moyennant le prix et somme de cent dix livres et dix sous monnaie de Savoie,
- à quel prix la mise lui a été donnée aujourd’hui, par le conseil de cette paroisse expédiée, en conséquence des affiches publiées à ce sujet à l’issue de la messe paroissiale dimanche dernier,
- portant que ce jour d’huy par-devant ledit Conseil à huit heures devant la maison dudit Claude-François Deglapigny en expédierait la mise à [celui qui] ferait meilleure condition, laquelle somme ledit Sieur Député, en conformité de ladite délibération, promet de payer audit Bergery ; savoir : cinquante livres aux fêtes de [Pâques] prochaines, et le restant, ledit ouvrage étant achevé, visité et reçu (sous la réserve cependant faite dans la même délibération, d’augmenter ou diminuer la susdite [somme] suivant la quantité des susdits matériaux qui y entreront, à raison de sept livres chaque cent d’ardoises, de neuf sous de cent desdits clous, de huit sous chaque bout [?], de cinq sous la livre de crosses, et de deux livres chaque douzaine de parefeuilles,

Lequel député déclare en outre vouloir employer au paiement dudit prix-fait (la somme de) cent livres qui a été léguée pour les Réparations de la dite Église par le feu Sieur François Aretan par son dernier testament reçu les an et jour y contenu par Maître [la C ?], laquelle est due par Messire Claude Salomon, maître [député ?] d’Épierre, le tout ainsi convenu et promis observer sous l’agrément cependant des Supérieurs et la (…?) du contenu pour le surplus dans ladite délibération, à laquelle on se rapporte, aux peines respectives de tous dépens, dommages, intérêts, et sous l’obligation de tous leurs biens présents qu’à ces fins ils se constituent tenir chacun pour ce qui les concerne.

Fait et passé audit lieu et maison en présence dudit Joseph-François Deglapigny et susdit Jean-François Deglapigny son fils, tous deux natifs et habitants dudit Chamoux, témoins requis.
Signé Bergery, C.F. Deglapigny, J. Deglapigny, Deglapigny. Et moi, ? ? la présence par le Sieur Christophe Deschamp pour le tabellion d’Aiguebelle, (formule finale…)

Signé : Hector Feyge, notaire et secrétaire

Recherche et transcription A.Dh.


Lexique et notes :
crosse = gros clou
regottoyement = semble lié aux opérations de réparation des toits. Grattage, nettoyage ?
* J’ai trouvé ce mot en particulier dans les Annales de la Chambre d’agriculture et de commerce de Savoie, vol. 1 à 2 – Chambéry, Imprimerie du Gouvernement, 1836.
Voir p. 73-74, « Comparaison de la dépense qu’entraîne chaque système de toiture en Savoie» : on trouve là quantité de termes techniques, des quantités, des prix…
On lit, p. 74 de cette étude : « ces ardoises n’auront pas besoin d’être renouvelées ; mais il y faudra chaque année une demi-journée pour regottoyement et remplacement de quelques ardoises cassées accidentellement. »

Clé : Clay, en Isère ??
Hector Feyge : notaire et bourgeois d'Aiguebelle, natif d'Aiton.


Sources :
Archives départ. de Savoie,  Tabellion d'Aiguebelle 11-3-1744 - Réparations à la nef de l’église - Fo 114 (140 /604  )