1778 Fin de St Blaise

1778 : fin de la vieille chapelle Sts Blaise et Eustache

Cette vieille chapelle était en principe érigée dans le clocher: la formulation nous interroge, sur l'antériorité du clocher par rapport à la chapelle. Quoi qu'il en soit, elle a disparu et le prêtre chargé de dire des messes va les "délocaliser"

En couverture :
Rd Rivol bénéficier

Monseigneur
Charles-Joseph Fillipaz de
Martiniane Évêque de Maurienne
Prince d’Aiguebelle

Supplie très humblement Rd Joseph Rivol, prêtre de cette ville
Et prend la liberté de représenter à Votre Grandeur que Monsieur le Comte de Mellarede*, Abbé de Mullegio, Conseiller d’État, ayant bien voulu lui accorder des lettres de nomination et présentation à la chapelle des Sts Blaise et Hustache érigée à Chamoux par lettre du 8 mars 1775,
et comme cette chapelle qui avait été érigée dans l’église de cette paroisse se trouve aujourd’hui détruite, et l’emplacement occupé par le clocher que l’on y a construit, en sorte qu’on ne saurait plus y acquitter les messes qui y sont fondées,
le suppliant à qui Sa Grandeur a bien voulu lui en accorder des lettres d’institution sous la date du 21 avril de la même année, le tout ci-joint, empressé de remplir les vues de son fondateur par l’acquittement surtout des messes annexées à cette chapelle, ce serait par la voix du Rd [Chanoine] Vernet adressé le 12 du mois [d’avril] proche passé [audit] Comte et abbé de Mellarede, pour obtenir son agrément à acquitter ou faire acquitter les dites Messes dans l’endroit où le Rd Supr se trouvera de résidence,
à quoi il a bien voulu consentir en tant qu’il plairait à Votre Grandeur en accorder la permission,
et à cet effet il recourt.

À ce qu’il plaise à Votre Grandeur, vue l’exhibition ici faite des dites lettre de nomination et institution, vouloir permettre par un effet de Ses Grâces au Supr d’acquitter ou faire acquitter les messes fondées en ladite Chapelle tant en cette ville que dans les endroits où il pourra être de résidence à la suite et il continuera d’adresser ses vœux les plus ardents au Ciel pour la Conservation de Votre Grandeur.

Signé d’une autre main plus hésitante :

Joseph Rivol prêtre

Écrit d’une autre main:

Nous agréons et consentons que Révérend Joseph Rivol prêtre du Diocèse de Maurienne institué par Mgr l’Évêque ensuite de notre nomination à la chapelle des Sts Blaise et Hustache, érigée à Chamoux, (raturé) et célèbre les Messes dont est chargée cette Chapelle, hors de l’Église de Chamoux, dans tout lieu de sa résidence, suite à la destruction de ladite chapelle autrefois existante dans l’Église paroissiale de Chamoux, bien entendu que ces Messes seront exactement célébrées selon l’esprit et l’intention de la fondation.
À Chambéry, le quatorze janvier mille sept cent septante huit.
L’Abbé Mellarede

* Amédée Philibert de Mellarède (fils cadet du Comte Pierre de Mellarede, Ministre d’État acquéreur du château du Bettonnet) : né à Turin en 1682 et mort à Bettonet (Savoie) en 1780, c’est un homme d'Église savoyard, recteur de l'université de Turin (1725), abbé de Talloires et de Mullegio. Grand érudit, il est à l'origine de la création de la bibliothèque municipale de Chambéry (Savoie).
Source Wikipedia


Écrit de la première main:

Monseigneur l’Illustrissime et Révérendissime
Évêque de Maurienne et Prince d’Aiguebelle

Supplie très humblement Rd Rivol, prêtre de cette ville,
qu’il plaise à Votre Grandeur, lui résultant du consentement prêté par M. le Comte et abbé de Mellarede pour la célébration des messes dont s’agit, a v… de sa réponse ci-devant, vouloir en permettre la célébration de la manière suppliée en la requête d’autre part en conformité de ladite réponse et le suppliant continuera d’adresser ses vœux au Ciel pour la précieuse conservation de Votre Grandeur.
Joseph Rivol prêtre

04-2016 - Recherche et transcription A.Dh.


Notes
ADS – G Maurienne 65 –  pièce 13 – fin de la chapelle Sts Blaise et Eustache – 1778