1793 Gestion Biens

Comment les instances révolutionnaires ont-elles géré les Biens de l'abbaye ? On pourrait répondre : en pères de famille très scrupuleux. Du moins, si on ne croit les registres, très tâtillons.
Car il faut bien constater que ceux qui gèrent sont aussi souvent ceux qui achèteront les biens un peu plus tard…

Livre des dépenses quotidiennes (des troupes sont logées dans l’abbaye)

Premier compte rendu par le citoyen Heurteur en  qualité de
Régisseur provisoire des Biens dépendant de l’Abbaye du Betton
Dès le 14 juillet 1793 au 23 nivose inclus

Extrait :

"Du 18 au 24 (juillet 1793)
Pour dépenses faites en poulets, viande  six autres objets pour 9 personnes, savoir :
[ajoutant] général, commissaires  des guerres, aide de camp et leur suite qui vinrent visiter le couvent, disant qu’il en ferait probablement un hôpital.
Acheté pour le service de la maison … œufs.
Donné à Alix pour pétrir et faire au four.
Acheté pour le service de la maison 2£  savon à 3£ la £  à Aiguebelle.
Plus 2£ chandelles à 3£  la livre
Du 20 au 24
Acheté pour la nourriture de cinq autres hussards et brigadiers, en œufs, beurre frais  et viande, et pour la maison.
Livré à Michel Alix pour lever  le reste des ordures tant dans les chambres que corridor, bagager les bois, et c’est ensuite de l’invitation faite par le lieutenant général et commissaires des guerres, ayant dit pour raison que le général devait venir visiter le dit couvent pour l’hôpital.
Du 29
Dépensé encore pour les hussards dès le 27 au 30 en viande et œufs
Livré à Prosper Girod et Alix pour deux journées par eux faites à couper les haies du grand chemin vers le Clos, qui empêchaient aux charrettes de passer le foin, et pour reclore,  outre la nourriture
Du 30
Payé à Alix pour pétrir et faire au four.
Du 2 août
Acheté d’André Burgos en compensation de ce qu’il doit en espèces 137 £ beurre, poids de La Rochette, à raison de 10s la £ en espèces, réduit en argent de France,  forme le total de
Etc (non photographié)

Sommaire du revenu pour 1794

nature unité    
Froment vaissels 223 et 5 cartes
Pois id 3  
Fèves id 1  
Seigle id 34  
Avoine id 11  
Maïs id 3  
Blé noir id 10  
Orge id 11  
Lentilles    cartes 2  
Pesette id 18  
Farine de maïs    livres 50  
Châtaignes    cartes 2  
Chanvre    livres 80  
Chapons    paire 27  
Cochon                3   (soit leur valeur vendus aux foires)
Cochon               3    (soit 55£ de Savoie ainsi qu’il est stipulé dans les ascensements)
Agneaux        gras  2  
Œufs          douzaine 56  
Ritte  (textile) livre 37  
Beurre          64  
Huile            pot 15  
Café        livre 4  
Fromage blanc     id 11  
Charbon         charge 1  
Fagots de rioute  pour clore      10  
Eau de vie        pots 14  
Journée à bœufs              52  
Journée d’hommes    20  

 

Argent de Savoie porté par les ascensements : 1452 £ 10, faisant de France £ 1743
Il existe en outre dans les granges de L’Abbaye environ 1204  quintaux de foin.
L’on ne peut encore donner la note du vin, du maïs, orge et avoine et pommes de terre sur l’enclos du couvent, n’étant ni fini de récolter, ni pressé.
Le présent, fidèle aux ascensements, en foi de quoi j’ai signé.
Betton le 6e vendémiaire an 3e de la Rép. fçaise
          Thomas Heuteur
"

 

 

janv-fév. 2020. Recherche et transcription ADh.


Source:  AD073 cote 43F 520