1859. 11 décembre

Nouvel incendie le 11 décembre 1859.

Une délibération nous montre les Chamoyards solidaires.

(10 janvier 1860 )
Fournitures faites par M. Christin Louis le jour de l'incendie du 11 décembre 1859
Le Syndic fait part au conseil que le 11 décembre dernier vers les sept heures du soir, tout le monde avait à peu près quitté le foyer de l'incendie ; 11 citoyens seulement s'occupaient à manœuvrer une pompe et à jeter de l'eau sur les débris incendiés qui pouvaient  d'un  moment  à  l'autre  reprendre  feu  ;  pour  assurer  le  concours  des  mêmes  individus  dans  la  soirée,  et  pour  les récompenser d'avoir été les derniers au travail, le syndic les a envoyés souper chez Christin Louis, Aubergiste, où ils ont fait une dépense de 14 livres.
La  discussion  fait  ressortir  que  M.  le  Syndic  a  très  bien  fait  de  faire  souper  les  travailleurs  qui  le  jour  de  l'incendie  du  11 décembre  étaient  les  derniers  au  feu  ;  d'autant  plus  qu'il  est  reconnu et  avéré  que  plusieurs  étaient  étrangers  au  hameau incendié.
Le conseil délibère :
Art. 1
-la dépense faite pour le souper des hommes qui servaient la pompe à incendie le 11 décembre dernier à l'incendie du Bourg de Chamoux, est approuvée au montant de 14 livres.
Art. 2
- un mandat de pareille somme sera délivré au sieur Christin Louis sur les fonds mis en résidu au compte du Percepteur exercice 1858 sous numéro 11 : Besoins divers.
Ainsi voté à l'unanimité. De tout quoi procès-verbal rédigé séance tenante, lu au conseil et signé par le syndic et le secrétaire,
Le syndic  de Sonnaz             Le secrétaire Thomas Philibert

2017 - Recherche et transcription A.Dh


Source :
Délibérations 1859 / ci-contre, Archives municipales