1922 Visite past.

1922, la guerre a décimé et désorganisé les hommes : l'évêque ne consacre pas une ligne à l'église.

La Visite pastorale de 1922 (extrait)

17-5-1922

L'an 1922 et le mercredi  17 mai, Nous, Adrien Fodéré, par la grâce de Dieu et l’autorité du St Siège apostolique, évêque de Maurienne, Prince d'Aiguebelle, faisons savoir que hier, dans l’après-midi, accompagné de M.M. Côme Jorcin, chanoine honoraire, notre Vicaire général, et Martin Durand, notre Chancelier, nous nous sommes rendu cet après-midi de la paroisse de Bourgneuf à celle de Chamoux pour y donner la confirmation. À la demande de M. le Curé Archiprêtre, Madame la Comtesse de Sonnaz avait bien voulu nous faire prendre dans son équipage. 

(…)

Cette belle cérémonie [de confirmation], rehaussée par divers chants exécutés par le chœur des chanteuses et la musique instrumentale, fut couronnée par la bénédiction du St Sacrement.

Nous faisons remarquer que provisoirement du moins, à raison de la pénurie de prêtres, la paroisse du Bourget en Huile se trouve actuellement unie à celle du Pontet, sous la direction de l’abbé Martin, curé du Pontet.
M. Gaden Jean-Pierre, est Curé archiprêtre de Chamoux
M. ? Alexandre, est curé de Montendry
M. Allier Cyrille est curé de Champlaurent
Ainsi fait et rédigé à St Jean de Maurienne, le 20 mai 1922.

2012, 2014 - Recherche et transcription A.Dh.


Sources :
Archives de l’Évêché de Maurienne