1831 Autel : Rosaire

Le Rd Molin avait fait appel à "des Italiens" en 1824 pour blanchir l'église et faire un autel pour la chapelle du Rosaire - probablement par les Gilardi. Mais c'est à son successeur Charles-André Bois, que l'on doit l'autel du Rosaire dans l'état actuel, également dû aux Gilardi.

Convention pour l’érection de l’autel du Rosaire pour l’abbé Bois : 1831 

Nous, Charles-André Bois, Archiprêtre Recteur de Chamoux, désirant faire ériger dans notre dite Église un autel en l’honneur de N.D. du Rosaire, sommes convenus avec le Sr Joseph Gilardi, sculpteur, des conditions suivantes, savoir :

1°) l’autel sera fait en bois, composé de deux colonnes marbrées, chapiteaux et bases dorées : il aura 20 à 22 pieds de haut sur 14 ou 15 de largeur.
2°) l’autel aura aussi son tombeau dont la monture qui est vue de face et le petit ornement qui sera au centre seront dorés.
3°) Il dorera en outre une partie de l’architrave et une partie de la grande corniche qui traverse et surmonte le fronton.
4°) Il fera aussi un petit tabernacle orné de deux pilastres, et dont la porte avec emblème sera dorée.
5°) Il dorera aussi le cadre qui devra recevoir le tableau destiné à cet autel.
6°) il fera toutes les fournitures nécessaires pour cet autel, ne nous réservant que d’en faire le port de St Jean ici, et cet autel sera fait selon le plan et dessin qu’il nous a montré, et qui a été déposé entre les mains de M. le Chancelier.

Pour mérite et façon dudit autel, nous nous engageons à payer au Sr Gilardi la somme de six cents livres neuves, dont trois cents après que l’autel aura été achevé et mis en place – ce qui devra être fait au moins pour la Toussaint 1832 – et les autres trois cents livres, dans le courant de l’année 1833.

Le tout promis d’observer par Nous, et avons signé le présent,
À Saint-Jean de Maurienne, le 5 Décembre 1831

Fratelli Guiseppe e Giovanni Gilardi
Bois, recteur de Chamoux


Acquit des Frères GilardiConvention Gilardi

Nous, frères Gilardi sculpteurs et doreurs domiciliés à St Jean de Maurienne, reconnaissons et déclarons avoir reçu la somme de six cent cinquante sept livres et cinquante cent. Pour mérite et final paiement de l’autel aux conditions ci-devant et plus pour trois canons d’autel et autres augmentations d’œuvre,

Fait à Chamoux le 29 juin 1835
Frères Gilardi, sculpteurs

Recherche et transcription : A.Dh.


Note
On voit que les Gilardi, Giuseppe et Giovanni étaient installés en Maurienne à cette époque : Giuseppe, comme bien d'autres familles d'artisans-artistes piémontais, a toute sa vie partagé son temps entre la Valsesia natale l'hiver, et les chantiers de Savoie l'été.


Source
Archives de l'Évêché de Maurienne, Bibliothèque diocésaine. Fonds Chamoux - Registre « Fondations » Feuillet libre 1831