Eau courante

c'était hier… (aujourd'hui, le réseau a dû être modifié).

Coupure de presse du 19 juin 1938 :

Un important projet d'adduction d'eau est réalisé
IL DESSERT 10 COMMUNES DE LA  RIVE  GAUCHE  DE L'ISERE

Dimanche 19 juin, a été inauguré à Chamoux le réseau d'adduction d'eau qui, alimenté par les sources du Cayan, sur le territoire de la commune de Fréterive, traverse en souterrain l'Isère et va distribuer l'eau aux communes de Chamoux, Chamousset, Betton-Bettonet, Chateauneuf, Coise, Planaise, Hauteville, St-Pierre de Soucy, Villard d'Héry, Ste-Hélène du Lac.
A cette fête assistaient avec tous les maires des communes intéressées, M. Borrel, sénateur, M. Cot, député, M. Gex, ingénieur en chef des Ponts et Chaussées ; M. Gauthier, ingénieur du Bureau Central d'Etudes Techniques, auteur du projet, MM. Mollex et Maggi, entrepreneurs.
L'eau, après la traversée de l'Isère alimente le réservoir numéro 1, situé sur un point culminant de la commune d'Hauteville, lequel dessert ensuite les quatre réservoirs secondaires distribuant l'eau aux diverses communes.
On jugera de l'importance des travaux lorsque l'on saura que les canalisations mesurent 110 km. Les travaux d'amenée et de distribution publique sont terminées ; reste à installer les concessions particulières.
L'inauguration a été marquée dimanche par la visite des sources et des travaux de captation au Cayan. et par un banquet servi à l'hôtel Mérat à Chamoux, au cours duquel M. Jeandet, président du Syndicat intercommunal. MM. Borrel et Cot ont successivement félicité les ingénieurs et les ouvriers de ce grand œuvre
Les communes de La Chavanne, Villard-Léger La Trinité ont demandé leur rattachement au Syndicat intercommunal, pour pouvoir être desservies elles aussi en eau potable. Le projet va être activement poussé.


source : D.R.