Voirie de Chamoux

Puisque la plaine du Gelon a longtemps été soumise aux caprices du Gelon, les cheminements passaient sur les pentes - comme dans la plupart des vallées.
La route principale de desserte du village était donc celle qui menait de La Rochette à Aiguebelle, en passant par les divers "Villard", puis Villardizier, le Bourg de Chamoux, les Berres, la Croix d'Aiguebelle… 
Les chemins conduisant à Champlaurent et Montendry prenaient dans les hauts du Bourdg de Chamoux.
Un autre, voisinant le turbulent ruisseau de Montendry, traversait la plaine : il menait à Ponturin, et au-delà vers Bettonnet, Châteauneuf.
Et c'est tout !

C'est au 19e siècle que la commune ouvrit d'abord le chemin vers Bourgneuf, puis le chemin qui joint le village à la route de digue, par le pont de la Servaz.

Parallèlement, le révêtement des chaussées s'améliorait, les ponts étaient renforcés, les chemins élargis et sécurisés.