Spectacles

Spectacles

Cinéma
Concerts
Théâtre

Cinéma

2010. Chamoux avait depuis peu sa salle culturelle.
Cinébus, réseau associatif qui propose des projections de films pour enfants et adultes avait toute sa place. Très vite après la première séance,  l'Association culturelle CCA (Chamoux Culture Animation) s'est créée, en février 2010, pour faire vivre cette animation, et un peu plus (théâtre, expos… sont aussi à son programme)
(cliquer sur l'image pour agrandir)

Cinébus fait son cinéma à Chamoux - DL 17-01-2010



Concerts

Chamoux n'a pas de salle de concert ! Mais l'église et la salle du Prérard ont déjà accueilli bien des prestations plus qu'honorables : le son est bon à l'église, et très correct au Prérard. Tout dépend en fait de la "jauge".
L'église accueille donc traditionnellement la chorale Interlude, et l'Harmonie d'Albertville.
Parfois un concert de musique ancienne (et c'est un régal dans ce décor baroque)
Les écoles de musique présentent plus souvent les spectacles de fin d'année au Prérard.

Avant la construction de la salle culturelle du Prérard, le bâtiment de l'école ouvrait parfois ses salles.
Non sans succès. Voyez plutôt !

Le Petit Dauphinois 07 Août 1943
• CHAMOUX-SUR-GELON  — Une aubaine. — Le gala des prisonniers de demain à 18h30 a l'heure fortune [sic] de pouvoir annoncer la gracieuse participation du très grand violoniste, A. Lœwelguth, premier prix et membre du Jury au Conservatoire National de Paris, soliste de la Radio, actuellement en villégiature à Chamoux.

Le Petit Dauphinois 12 Août 1943
• CHAMOUX-SUR-GELON.  — Gala prisonnier. — En raison de l'empressement du public de dimanche dernier à vouloir se caser à tout prix malgré l'insuffisance de la salle, le Centre d'entraide aux prisonniers du canton a décidé, pour son gala du 15 août : modification de l'aménagement, limitation stricte des entrées au nombre de places assises. Interdiction de l'accès à la cour des écoles de toute personne étrangère au spectacle. Des consignes sévères assureront d'autre part une audition parfaite, donnant ainsi au public toute garantie. Location des chaises 13 août, de 15 à 19 h. ; 14 août, de 9 à 12h. et 15 à 18 h., café Amoudry, et tél. 6 à Chamoux.

Le Petit Dauphinois 13 Août 1943
• CHAMOUX-SUR-GELON. — Gala prisonnier. Dimanche matinée à 14h. Soirée spéciale à 20 h 45 précises (en principe à bureau, fermé). Salle réduite aux chaises, Participation de M. Lœwenguyh, violoniste et. très probablement de M. Genin, tous deux lauréats du Conservatoire National de Paris. Louez vos chaises, café Amoudry et téléphone 6 à Chamoux. Pour l'ensemble du canton, couvre-feu exceptionnel à minuit et demie.



Théâtre

Depuis sa fondation le CCA invite plusieurs fois par an des spectacles de théâtre amateur, qui ont toujours remporté  un beau succès : de ce fait, l'Association ne manque pas de proposition…

Au fil du temps passé, on rencontre une présence locale du théâtre amateur, difficile à préciser hélas.

Parmi les actrices, jeunes Chamoyardes, on reconnaît Augustine Allamand. Et aussi ?
Certaines étaient proches du photographe Marius Neyroud, auteur du cliché de gauche (le support de plantes à droite est d'ailleurs un de ses accessoires de studio). Cette photo fut-elle prise en mars 1923 ? (voir articles ci-dessous)

Théâtre à Chamoux (fin des années 30 ?) - Photo Marius Neyroud  Théâtre amateur à Chamoux (années 30 ?) - DR

Le Petit Dauphinois, 20 Mars 1923
CHAMOUX. — La Jeunesse Sportive de Chamoux organise pour le dimanche 1er avril, une soirée récréative dont voici le programme : Orchestre ; « M. Lebureau est constipé », comédie en un acte ; « Ous'qu'est le commissaire ? », comédie en, un acte : « La génisse à Duraplat », saynète comique en un acte ; Chants ; Monologues ; Attractions. La soirée se terminera par un grand bal. Prix des places : premières 3 fr.; deuxièmes 2 fr. — Le bureau sera ouvert à 19 h.30.
Le Petit Dauphinois, 02 Avril 1923
CHAMOUX. — Fête.- La journée de Pâques se passa admirablement, toute remplie de réjouissances.
Dans les rues de la ville, pendant plusieurs heures les musiciens, montés sur un char, firent retentir leurs plus beaux airs, et ce, au grand plaisir des habitants, enthousiastes. Le soir à 8 heures et demie, le rideau se leva sur de nombreuses chansons, monologues et petites pièces, parmi lesquelles nous nous bornerons à citer, comme étant la plus drôle, et la mieux goûtée, « Le génisse de Durapia ».(sic)
Nos deux comiques, Perret et Vidonne, se sont surpassés et nous ne pouvons que les féliciter, ainsi d'ailleurs que tous les acteurs qui, tous, ont été à la hauteur de leur rôle.
Pourtant nous critiquerons un peu le programme. Il aurait été préférable — nous croyons — de moins charger en chants et monologues, vu là psychologie d'un public toujours prompt à s'impatienter.
Le bal qui suivit, dura peu — et c'est à regretter, car il était plein d'entrain et de bonne humeur. Nous ne pouvons que féliciter tous ceux qui ont su animer notre petite bourgade, et nous leur demandons : à bientôt.

Le Petit Dauphinois ,13 Juillet 1944
• Joli geste. — Des enfants du haut de Chamoux ayant organisé entre eux une séance théâtrale, la somme de 150 fr. a été versée au Centre d'entraide aux Prisonniers.
Merci pour votre très bel exemple. Colis du prisonnier.

 

7-2020. A.Dh.


Source : Dauphiné Libéré - 17-01-2010